Un robot hexapode inspiré d’une araignée des sables

0 0
Read Time:56 Second

Comme son modèle biologique, l’araignée flic-flac, le BionicWheelBot peut marcher et rouler. L’équipe bionique de Festo a travaillé avec le découvreur du spécimen en 2006, le professeur Ingo Rechenberg, pour utiliser ces mouvements uniques et en ont fait un chef-d’œuvre technique pour la Foire de Hanovre 2018.

Il peut utiliser sa paire de pattes centrale pour faire des changements de direction plus rapides, en plaçant ses deux pattes centrales un contact avec le sol et en relevant les 4 autres pattes, le robot peut effectuer en une seule action, une rotation de 90° de tout son corps.

Le robot BionicWheelBot se met en boule


Cette nouvelle réalisation de Festo est capable aussi de modifier sa morphologie, en repliant ses 2 pattes avant, et ses deux pattes arrières, le robot peut se mettre en boule révélant deux appendices supplémentaires sous le corps du robot qui lui permettent de se propulser au sol en roulant.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article
Previous post Un bras robot industriel fait son cinéma
Next post MX3D imprime en métal son premier bras robot

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *