En cette première semaine de janvier, marquée par le procès du producteur Harvey Weinstein, un article a été publié sur le site du Guardian concernant la possibilité d’utiliser de l’intelligence artificielle pour détecter dans vos mails professionnels du harcèlement sexuel.

Connus sous le nom de  » #MeTooBots « , d’après le mouvement très médiatisé qui a vu le jour après les allégations contre le producteur hollywoodien Harvey Weinstein, ces robots peuvent surveiller et signaler les communications entre collègues dans des messageries d’entreprises.

Le bot d’analyse utilise un algorithme développé pour identifier les brimades potentielles, y compris le harcèlement sexuel, dans les documents de l’entreprise, les e-mails et le chat. Les données sont analysées pour divers indicateurs qui déterminent la probabilité qu’il y ait un problème, et tout ce que l’IA lit comme étant potentiellement problématique est ensuite envoyé à un avocat ou à un responsable des ressources humaines pour qu’il enquête.

Les communications surveillées par les algorithmes de détection pourraient rendre les employés moins enclins à harceler leurs collègues, dans un placebo virtuel connu sous le nom d’effet Hawthorne.

source :

https://www.theguardian.com/technology/2020/jan/03/metoobots-scientists-develop-ai-detect-harassment

Partagez cet article