Dragonfly de Honeybee Robotics, un labo de géologie dans un drone

Le drone labo de géologie de Honeybee Robotics
Read Time:1 Minute, 9 Second

Honeybee Robotics développe depuis plusieurs années des robots, notamment destinés à l’exploration spatiale. Ces derniers mois, la compagnie travaille sur un robot volant capable de se poser sur des roches, et de les analyser.

Honeybee a développé une gamme de technologies planétaires de haute performance, dont des systèmes d’excavations, de forages géotechniques en régime de surface, exercices d’exploration et de prélèvement d’échantillons à une profondeur de 1 à 2 mètres, forages profonds sous la surface, traitement des échantillons, systèmes géotechniques ou capteurs et instruments.

Le robot Dragonfly est une des dernières réalisations de chez Honeybee Robotics, et rassemble à lui seul une bonne partie des maîtrises de l’entreprise.

Dragonfly est un giravion qui va explorer la grande lune de Saturne, Titan. Le système d’échantillonnage appelé DrACO (Drill for Acquisition of Complex Organics) extraira des matériaux de la surface de Titan et les livrera au DraMS (Dragonfly Mass Spectrometer, fourni par le Goddard Space Flight Center de la NASA). Honeybee Robotics construira le système DrACO de bout en bout (y compris le matériel, l’avionique et les logiciels de vol) et en commandera l’exploitation une fois que le Dragonfly aura atterri sur Titan en 2034.

Des drones d’explorations spatiales s’entrainent en Islande

Robotique et exploration – Vers une industrialisation de la Lune


 

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *