Les robots policiers du confinement
Read Time:1 Minute, 19 Second

Alors qu’on parle d’un début de déconfinement aux alentours du 11 mai 2020, les robots n’en finissent pas d’être utilisées pour faire respecter les règles de confinement. Pour les distances de sécurité par exemple, dans le monde entier, aussi bien en Australie qu’aux États-Unis, les drones volants sont utilisés.

Aux États-Unis par exemple, on a pu voir un drone de la police diffuser des messages par haut-parleurs demandant aux passants dans un espace public, de circuler mais en respectant les distances de sécurité.

Hormis les drones comme celui en Australie équipé de caméra, de haut-parleur et de gyrophares, qui longe un parc en demandant de respecter les distances des mesures barrières de sécurité, il existe aussi des robots capables de circuler dans les rues. Ils sont capables d’interpeller les passants et de leur demander de présenter leur attestation, avec une caméra perchée sur un mât, l’opérateur peut vérifier la conformité de leur document…

En font-ils trop, à vous de donner votre avis. Toujours est-il que pour le moment les robots ne sont pas autonomes, ce sont des drones, il y a toujours, un opérateur humain aux commandes.

 

source :

un article intéressant ci-dessous, donne les sources des images :

Daleks, drones et flics de haute technologie: les robots dominent au milieu de la pandémie de coronavirus

À Shanghaï, des policiers font de la téléprésence dans les rues.

Des robocops dans les lieux publics à Dubaï cette année

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *