Des robots origami injectés dans le corps qui viendraient bloquer la croissance d’une tumeur.

Le robot origami de Cornell University
0 0
Read Time:53 Second

La vision de Itai Cohen, professeur de physique au Collège of Arts & Sciences de l’Université Cornell de l’État de New York vient apporter de nouvelles possibilités avec le concept des robots origami que nous avions déjà découvert dans une précédente technologie de robots.

L’intérêt de ces robots est qu’ils peuvent être facilement produits facilement en grande quantité, car le principe de fabrication se fait en deux dimensions avec des possibilités de couches avec des fonctions différentes.

D’après le professeur Itai Cohen, grâce une technologie maîtrisée en interne, les robots origami peuvent déjà être fabriqués dans leurs bâtiments.

Les nanorobots origami injectés depuis un pipette
Vision des nanorobots injectés dans un liquide depuis une pipette

Le principe de fabrication, commence par celle de la puce de calcul sur laquelle en fines couches successives peuvent se greffer par la suite des pattes ou des appendices permettant au nanorobot de se déplacer dans un liquide par exemple.

Les Robogamis de Jamie Paik

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *