Retrouvez Planète Robots en version numérique sur :

The Gateway, une passerelle vers l’espace lointain

The Gateway, une passerelle vers l’espace lointain
0 0
Read Time:2 Minute, 1 Second

La NASA a publié le 17 septembre 2021 un article précisant les fonctions de The Gateway, un avant-poste en orbite autour de la Lune. La “passerelle” fournira un soutien crucial au retour de l’homme sur la surface lunaire, ainsi qu’un point de départ pour l’exploration de l’espace lointain. C’est un élément essentiel du programme Artemis de la NASA.

Une destination incontournable pour les astronautes

The Gateway joue un rôle central dans les plan d’exploration de l’espace de la NASA. Avec le vaisseau spatial Orion et les atterrisseurs, ils contribuera à envoyer de nouveau des hommes sur la surface lunaire. Ces sont en effet les expérience récoltées sur la lune qui permettront à la NASA d’envoyer des hommes sur Mars. The Gateway joue ainsi un rôle essentiel dans ce processus.

The Gateway est donc une destination incontournable pour les expéditions d’astronautes et les enquêtes scientifiques. Mais il s’agit aussi d’une passerelle vers l’espace lointain. Il servira en effet aux atterrisseurs faisant route vers la surface lunaire comme aux véhicules spatiaux embarquant vers des destinations plus lointaines.

Un avant-poste de ravitaillement

The Gateway comporte un avant-poste d’habitation et de logistique qui servira de première cabine d’équipage pour les astronautes. Son objectif principal est ainsi de répondre aux besoins de base des astronautes suite à leur arrivée dans l’Orion. Et ce afin de préparer sereinement leur voyage vers la surface lunaire.

La passerelle fournira des capacités de commandement, de contrôle et de traitement des données. Mais aussi de stockage et de distribution d’énergie, de contrôle thermique, de communication et de suivi. Elle disposera également de plusieurs ports d’amarrage prêts à recevoir de futurs modules.

The Gateway, une collaboration internationale

Les partenaires internationaux de The Gateway apporteront des contributions importantes à l’avant-poste lunaire. Elles concerneront sa robotique externe avancée, une habitation supplémentaire et la capacité de ravitaillement de l’avant-poste. Le Canada a ainsi annoncé en février 2019 son intention de participer à The Gateway et de contribuer à sa robotique externe. En décembre 2020, l’Agence spatiale canadienne a attribué un contrat à MDA pour la construction du Canadarm3 pour les missions dans l’espace lointain d’Artemis.

En octobre 2020, l’Agence Spatiale Européenne (ESA) a également signé un accord avec la NASA pour fournir des modules d’habitation et de ravitaillement et des communications lunaires améliorées à la passerelle. L’ESA fournit également deux modules de service européens supplémentaires pour le vaisseau spatial Orion de la NASA.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Antoine Fabre

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *