Retrouvez Planète Robots en
version numérique sur :

Le Gouvernement se mobilise pour les dispositifs médicaux innovants

Le Gouvernement se mobilise pour les dispositifs médicaux innovants
0 0
Read Time:2 Minute, 2 Second

La Ministre déléguée chargée de l’Industrie a dévoilé le volet “Dispositifs médicaux de demain” de France 2030 lors d’un déplacement sur le site de l’entreprise Balt, fabricante de matériel médical. Une enveloppe de 400 millions d’euros se verra allouée aux dispositifs médicaux innovants, dont les robots chirurgicaux.

400 millions d’€ pour les “Dispositifs médicaux innovants de demain”

Agnès Pannier-Runacher visitait le site de l’entreprise BALT, situé à Montmorency, ce lundi 21 février. Fondée en 1977, l’entreprise est spécialisée dans la conception de dispositifs médicaux dédiés au traitement des maladies vasculaires du cerveau. Entre 2015 et 2021, l’entreprise a quadruplé son chiffre d’affaire et l’entreprise a multiplié ses effectifs par six.

A cette occasion, Agnès Pannier-Runacher a dévoilé le volet “Dispositifs médicaux innovants de demain” de France 2030. Cette annonce fait suite aux annonces du président de la République en octobre dernier. En effet, le Gouvernement se mobilise pour le secteur français du dispositif médical et du diagnostic in vitro. Son objectif : donner au secteur du dispositif médical les moyens de se positionner au plus haut dans la compétition internationale.

Dans le cadre du plan France 2030, le Gouvernement prévoit d’octroyer 400 millions d’euros aux dispositifs médicaux. Ils seront répartis selon quatre axes. Tout d’abord, le plan prévoit de consacrer 170M€ aux robots chirurgicaux, mais aussi notamment aux thérapies digitales et aux dispositifs médicaux biocompatibles ou connectés.

Accompagner les hôpitaux vers l’innovation

Le deuxième axe consiste à aider les hôpitaux à s’équiper en dispositifs médicaux, grâce à une enveloppe de 60M€. Le montant de la troisième mesure s’élève à 140M€. Elle prendra la forme d’un appel à projets pour “renforcer l’industrialisation en France”. Enfin, la Ministre prévoit un investissement de 30M€ pour faciliter l’accès au marché.

Le plan vise ainsi à accompagner “les projets d’industrialisation de produits de santé innovants et capacitaires en France sur les prochaines années”. Les hôpitaux pourront notamment faire connaitre leurs besoins en matière de technologies innovantes, et accéder à des technologies avant même leur commercialisation.

Bpifrance va ouvrir un guichet pour accompagner les entreprises en vue d’obtenir le marquage CE. En effet, les réglementations européennes demandent des preuves de l’efficacité et de la sécurité des dispositifs. Or, la France ne possède qu’un seul organisme notifié pour délivrer le marquage CE, ce qui peut provoquer un retard à l’obtention du marquage.


© Ministère de la santé

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Antoine Fabre