Retrouvez Planète Robots en
version numérique sur :

Parution de la première étude mondiale dédiée au Métavers

Parution de la première étude mondiale dédiée au Métavers
0 0
Read Time:2 Minute, 5 Second

Le KIF (Knowledge IMMERSIVE Forum) et le Cabinet EY (Ernst & Young et associés) publient une étude mondiale dédiée à un “Tour d’horizon des principaux usages et applications des technologies immersives, dits Métavers“.  

Sous l’effet de la pandémie et de nouvelles technologies émergentes le Métavers ambitionne de changer le paradigme de l’Internet. Véritable tendance de l’industrie en 2022, cet Internet immersif et l’effet Métavers poussent à la réflexion et aux nouveaux projets. Mais au-delà de ce constat, quelles sont les opportunités économiques derrière ces technologies dont les applications sont encore en développement ? Et quelle réalité économique recouvre le terme « industrie immersive » ? 

La première étude à grande échelle sur le Métavers part à la rencontre des nouveaux marchés du continuum réalité-virtualité. Or, celui-ci entend bien s’ancrer dans la vie de tous les jours : le monde de la culture, du jeu vidéo, de l’éducation et de la formation, de la santé, du retail, du financement et de la distribution… des secteurs passés au crible du cabinet EY. 

En mettant en perspective les enjeux d’un monde en continuelle transformation, l’étude nous plonge ainsi dans les coulisses du Métavers. Des premiers balbutiements à l’aventure des univers immersifs à travers le monde. 

The New Real, la Nouvelle frontière de la révolution digitale 

Outre-Atlantique, le groupe Meta, pionnier du web social, a déjà pris le tournant des nouvelles dimensions disruptives. Mark Zuckerberg emploie ainsi une équipe de pas moins de 10 000 personnes dédiées au Métavers.  

“C’est donc au tour de l’Europe de saisir l’opportunité de ce nouveau relais de croissance. Une des promesses est en effet de satisfaire un objectif triple : la création de valeurs, l’invention de sociabilités bénéfiques et le développement durable” déclare Alexandre Michelin, Président et  fondateur du KIF. Et de compléter : “La France a un rôle à jouer dans cette évolution structurelle de l’économie. Car les talents sont là et les infrastructures aussi. Oui, il est temps que la France suive structurellement cette évolution de l’économie digitale, en mutualisant les efforts à échelle européenne”. 

“L’immersif, c’est maintenant : les technologies sont matures, les opportunités sont multi-sectorielles, les créateurs de contenus et d’expériences nouvelles sont au rendez-vous, les premiers usages massifs émergent, notamment dans l’industrie du jeu et les investissements affluent sur des modèles économiques risqués et émergents”, analyse Walid Ben Youssef, Partner chez EY. 

© Pixabay

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Equipe rédactionelle