Retrouvez Planète Robots en
version numérique sur :

Les robots Lego Mindstorms, c’est fini

Les robots Lego Mindstorms, c’est fini

C’est une très mauvaise nouvelle pour les utilisateurs et fans des kits robotiques de Lego. L’entreprise danoise va retirer sa marque Mindstorms des catalogue à la fin de l’année. Les kits Minstorms sont pourtant considérés par certains comme le meilleur moyen de s’initier à la robotique à tous les âges.

Une attente frustrante

Beaucoup attendaient une mise à jour du dernier kit robotique Robot Inventor 51515, sorti en 2020. Nous espérions une caméra avec reconnaissance de formes et de couleurs, une application pour smartphone permettant de piloter le robot à distance avec retour caméra, une brique intelligente avec écran, etc. Bref, comme à chaque mise à jour, nous étions habitués à un saut technologique suffisant pour maintenir une appétence pour le prototype de concepts de robots.

Les kits Lego Mindstorms EV3 ou Robot Inventor étaient des outils exceptionnels. Que ce soit pour de jeunes enfants qui voulaient découvrir la robotique ou des adultes qui voulaient tester une idée de nouveau produit via un prototype (proof of concept), les kits de Lego offraient un immense vivier de création.

La grande force des Mindstorms était son universalité. La plupart des kits existants ne proposent qu’un modèle de robot, ou quelques modèles dérivés du principal. Avec Lego, libre à son utilisateur de produire des robots très complexes.

Quelques robots construits avec le dernier kit Mindstorms Lego Inventor, sorti en 2020. © Lego

La nature a horreur du vide

Si une porte se ferme du côté de Lego, il est fort probable qu’un autre constructeur propose un relai avec un kit de construction simple, complet et universel, pouvant subvenir aux mêmes besoins et envies.

Peut-être, pouvons nous espérer qu’un constructeur tiers ne reprenne juste le concept de la brique intelligente, la mette au gout du jour à base d’Arduino ou de Raspberry Pi et y ajoute un système ouvert de connectivité vers des préhenseurs et des capteurs. Ce système ouvert, compatible avec les kits Lego Technics ou même assemblés sur de nouvelles briques libres, pourrait ouvrir des portes à de multiples constructeurs pouvant se greffer sur la nouvelle brique intelligente. Mesdames, messieurs les constructeurs, à vos tables à dessin !

Partagez cet article

Frédéric Boisdron