Retrouvez Planète Robots en
version numérique sur :

ChatGPT d’OpenAI, discutez avec une IA

ChatGPT d’OpenAI, discutez avec une IA

Décidément, OpenAI continue de frapper fort. Après son générateur d’images Dall-E 2, son générateur de texte GPT-3, voici que OpenAI nous propose ChatGPT, une interface pour discuter directement avec une Intelligence Artificielle. Plus vous viendrez discuter avec elle, plus elle apprendra.

ChatGPT par OpenAI ringardise Google Assistant, Alexa et Siri

Les intelligences artificielles deviennent de plus en plus convaincante dans leur perception. Depuis ces derniers mois, tout s’accélère. Chaque entreprise qui travaille sur le sujet abat ses cartes. Cette montée en puissance des IA marque un tournant, une révolution dans notre quotidien. Pour qui sait utiliser ces technologies, les IA peuvent déjà apporter de très grands services dans la vie de tous les jours, que ce soit sur un plan personnel ou professionnel.

ChatGPT est une nouvelle interface aux outils d’IA d’OpenAI. Celle-ci se présente sous la forme d’une fenêtre de bavardage comme sous Messenger ou WatsApp. Entamez une conversation comme vous le désirez, dans un français naturel et l’IA vous répondra presque immédiatement.

Les réponses sont claires, précises et dans un français impeccable. Et surtout elle garde le contexte de vos échanges afin de nourrir les réponses qu’elle donnera par la suite. Il est possible de réinitialiser le contexte et repartir sur une conversation propre par le biais du bouton Reset Thread.

Une intelligence artificielle avancée

Vous pouvez lui demander à peu près n’importe quoi, elle saura toujours vous répondre. Elle est capable de vous dire qu’elle ne maîtrise pas le sujet et vous indiquera les raisons (pas assez d’informations, contexte à préciser, etc.). Demandez lui de vous expliquer des notions d’astrophysiques en termes simples, de proposer des idées de cadeaux pour un enfant fan de manga et avec un budget de 20€, ou même traduire un programme C++ en assembleur Z80 !

Attention, elle va refuser de vous répondre si elle estime que la question n’est pas appropriée. Cela peut être un problème éthique ou légal. N’imaginez pas que ChatGPT vous donne la recette pour fabriquer une bombe.

Attention, ChatGPT peut commettre des erreurs

Il est bien précisé que l’IA peut commettre des erreurs dans ses réponses ou donner du contenu biaisé. De plus ses connaissances de notre monde se limite à Internet jusqu’en 2020. Etant en phase beta, il est possible que ChatGPT soit bloqué ainsi pour éviter tout débordement politique. OpenAI placera possiblement des blocages plus tard pour éviter cela avec des données plus récentes.

Comme ChatGPT garde le contexte de la conversation. Vous pouvez lui faire remarquer que sa réponse contient une erreur. Elle peut aller jusqu’à l’admettre et proposer une autre réponse.

Une interface en texte qui ne demande que la voix

Avec un tel degré de qualité de réponses, les utilisateurs d’Alexa, Google Assistant ou autre Siri vont probablement attendre impatiemment que ceux-ci se mettent à jour pour rattraper leur retard. Les réponses de nos assistants vocaux vont paraitre bien fades après avoir essayés ChatGPT.

Pour le moment, le service est gratuit. Le but est d’entrainer au maximum cette intelligence artificielle afin qu’elle soit de plus en plus précise. Il vous est d’ailleurs possible de commenter les réponses afin d’aider les équipes de développement à améliorer ChatGPT.

Lien pour s’y essayer : chat.openai.com/chat

Illustrations : résultat de la requête “Image ultra réaliste d’une intelligence artificielle qui discute avec un humain via son ordinateur” sur l’IA Dall-E 2 de OpenAI.

Partagez cet article

Frédéric Boisdron