[Sondage] Aimeriez-vous avoir un robot comme patron ?

Robot patron - Planete Robots
Read Time:1 Minute, 4 Second

Metro vient de publier un article relevant l’enquête annuelle d’Ericsson qui nous révèle que notre patron pourrait bientôt être un robot.

En mars 2016, une enquête avait déjà été faite auprès des travailleurs Canadiens. 31% des moins de 40 ans “pensent qu’un programme informatique serait plus digne de confiance et respectueux de l’éthique que des responsables d’entreprise humains”. 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Le sondage reste sur des réponses “fermées” mais n’hésitez pas à développer votre avis dans les commentaires. Pour rappel, les meilleurs seront publiés dans la rubrique « ce que pensent nos lecteurs » dans un futur numéro de Planète Robots.

[socialpoll id=”2406652″]

_________________

Si vous avez loupé les sondages précédents, ou même nos jeux… :

Sondages : Peur de perdre votre emploi à cause des robots – Peur de laisser votre voiture conduire pour vous ? – Avez-vous déjà un robot à la maison ? Préférez-vous regarder un match de foot joué par des robots ou des humains ? – Robot humanoïde, fiction ou réalité ? – Seriez-vous prêts à voter pour une intelligence artificielle ? Drone et vie privée : votre avis Etes-vous prêts à aller vivre sur Mars ? Prêts à accueillir Pepper dans votre foyer ?

Test : A quel robot ressemblez-vous ? – Comment appréhendez-vous les robots humanoïdes ?

Quizz : Reconnaître les robots de SF

 

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

2 thoughts on “[Sondage] Aimeriez-vous avoir un robot comme patron ?

  1. En 2014, DKV, une société d’investissements en capital risque de Hong-Kong à nommé une IA à son conseil d’administration avec pour objectif analyser les données indispensables aux prises de décision de l’entreprise. Sa voix à autant d’importance que celle des membres humains donc avoir un patron robot c’est déjà une réalité 😉

    J’imagines très bien des robots au RH qui ne feraient pas de discrimination à l’embauche. Comble du comble, un robot qui aurait plus d’empathie pour le salarié qu’un manager imposant des conditions de travail stressante menant l’employé au burn out. Sans aucun doute les robots remplaceront beaucoup de col blanc et les responsables n’y échapperont pas non plus.

  2. Pour moi, c’est une utopie de croire qu’un robot serait plus juste qu’un humain.
    C’est oublier que les robots sont programmés pour des tâches précises ou des buts à atteindre et ces buts, c’est bien un patron humain qui le fixerait.
    Pour moi, ça ne faut aucune différence si ce n’est un poste de DRH en moins pour un humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *