Vision d'artiste du principe de livraison Air Prime Amazon
Read Time:1 Minute, 20 Second

Amazon, après avoir commencé à faire parler d’eux avec des dépôts de brevets comme en 2015 sur les méthodes à suivre pour éviter le crash de ses drones chez ses clients.

Illustration brevets tests collisions

La multinationale fait de nouveau parler d’elle avec un nouveau dépôt de brevet datant du 5 avril 2016, beaucoup plus ambitieux cette fois, et digne d’un film de science fiction ou des machines imaginées par Léonard de Vinci. Cette fois-ci il s’agit d’un brevet concernant des entrepôts de livraison volants propulsés par 8 hélices évoluant à 45000 pieds d’où pourraient s’envoler des drones livreurs.

Après avoir communiqué en décembre sur leur première livraison client (voir vidéo ci-dessous), la multinationale communique donc non officiellement sur ce futur projet titanesque.

Ces AFC  (Airborne Fulfillment Center) transporteraient marchandises et drones ou UAV pour Unmanned Aerial Vehicule. Les batteries des drones se chargeront à l’intérieur du AFC pour être à pleines capacités et ainsi livrer les clients sans délais et sans problèmes d’autonomie. Des navettes sont aussi prévues pour transporter du personnel de maintenance et de l’énergie faisant le trajet entre les entrepôts volants et les stations Amazon au sol.

Lien vers la page du brevet

Voir aussi à ce sujet, nos articles sur les drones utilisés pour les livraisons rapides d’urgence et le commerce :

Des drones sur un camion pour accélérer les livraisons

Zipline, un drone qui livre les médicaments au Rwanda

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *