Après tant de maîtrise du jeu de go, AlphaGo passe à une autre étape.

0 0
Read Time:1 Minute, 10 Second

Après 3 victoires d’affilée au jeu de go, il était temps que le calculateur de chez DeepMind passe à la vitesse supérieure et soit plus dédié à des tâches à la mesure de ses compétences, car pour 500 millions de $ (prix d’achat par Google en 2014) cela commençait à faire cher le simulateur de go.

AlphaGo s’est, d’une certaine manière, fait la main au jeu de go qui est le jeu de stratégie le plus complexe au monde avec un nombre tellement important de combinaisons possibles qu’il atteint plus de 10 puissance 600 possibilités quand le jeu d’échec atteint le nombre de Shannon qui n’en compte que 10 puissance 100.

Par exemple AlphaGo va enfin pouvoir se dédier à la recherche médicale dans le développement de nouvelles molécules, la création de nouvelles structures de matériaux, mais jamais selon les dires de Google à des fins militaires.

DeepMind, avec AlphaGo au jeu de go où les pions sont, soit noirs soit blancs, crée un parallèle entre les bits du langage binaire, où il y a soit des 1, soit des 0 et les qubits des calculateurs quantiques, où une valeur peut être à la fois, noire et blanche, ou 0 et 1 en même temps…

Revivez les événements liés à ce match :

Lorsqu’un ordinateur remporte une victoire contre un humain.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *