Au japon un robot loup protège les cultures

Read Time:1 Minute, 3 Second

Ce robot loup protège le champ de ce fermier japonais d’un prédateur qui a toutes les compétences requises pour saccager des cultures à la recherche de nourriture : Le sanglier.
Cet animal prolifère depuis la catastrophe de Fukushima.

L’épouvantail robotisé fait la taille d’un loup. Il est recouvert d’une fourrure et sa tête orientable, recouverte d’un masque, laisse entrevoir des yeux rouges éclairés par des LED. Elle est équipée de capteurs de mouvements. Chikao Umezawa, responsable d’une association coopérative d’agriculteurs, déclare que depuis la mise en place de ce robot le 11 juillet dernier, pas un seul sanglier ne s’est aventuré sur le champ.

Sur le haut du dos du loup artificiel, sous la fourrure, se trouve un boitier dans lequel l’électronique embarquée permet de générer jusqu’à 18 sons différents pour effrayer les nuisibles, comme des sons de cris humains ou de fusil.

Il ne lui manque plus que des pattes pour qu’il puisse évoluer d’un champ à un autre.

Des animatroniques au coeur de la faune pour étudier les émotions des animaux

Le nouveau robot de Festo s’inspire des tentacules

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

One thought on “Au japon un robot loup protège les cultures

  1. […] Au Japon, les dégâts dus aux sangliers et aux chevreuils dans les cultures sont une réelle problématique. Pour palier ces désagréments, les Japonais ont mis au point un loup robotisé afin de défendre leurs cultures. Le robot loup détecte la présence d’animaux sauvages grâce à des capteurs infrarouges. Dès que l’animal s’approche, le robot se charge de l’intimider en émettant des flashs avec les leds rouges placées dans ses yeux et des sons dissuasifs. Il ne lui manque plus que des pattes pour se déplacer d’un champ à l’autre ou courir après ces proies. Retrouvez l’article complet ici. Vous pouvez également visionner une vidéo sur cet article. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *