Retrouvez Planète Robots en
version numérique sur :

Meta veut développer son Métavers en Europe

Meta veut développer son Métavers en Europe
0 0
Read Time:2 Minute, 0 Second

Meta prévoirait d’embaucher 10 000 personnes dans l’Union européenne au cours des cinq prochaines années en vue de la construction de son Métavers, comme l’indique le site d’information en ligne DW.

Un “gage de confiance” dans la tech européenne

Dans un communiqué publié fin 2021, Meta a annoncé son intention de créer 10 000 nouveaux “emplois hautement qualifiés” dans l’UE pour travailler sur sa nouvelle plate-forme informatique.

La société a comparé cet investissement à un “gage de confiance” dans la force de l’industrie technologique européenne. Selon elle, cette implantation a fait l’objet d’un examen minutieux et contribuera à poser les fondements de son Métavers.

Dans un effort patent pour apaiser toute inquiétude réglementaire, Meta note que le Métavers “ne sera pas construit du jour au lendemain par une seule entreprise”. La société a également indiqué que le Métavers serait ouvert et interopérable, sans fournir de détails supplémentaires.

Des investissements massifs

Reconnaissant les efforts de réglementation de l’UE, Meta a également tenu à féliciter le législateur européen ; celui-ci ayant intégré au net les valeurs de liberté d’expression, de vie privée, de transparence ou de droits individuels. Suite aux récentes polémiques, la société a également tenu à assurer qu’elle partageait ces valeurs. De quoi rassurer Bruxelles sur ses intentions ? Le Métavers en préparation soulève quoiqu’il en soit différents questionnements d’ordres juridiques et éthiques.

50 millions de dollars. C’est le montant annoncé par Meta pour aider à “construire le Métavers de manière responsable”. L’argent sera dépensé sur deux ans par le biais de ses programmes XR et de son fonds de recherche ; Meta projette ainsi différents partenariats avec des entreprises, des organisations à but non lucratif, des institutions universitaires et des gouvernements.

Le Métavers, un pari sur l’avenir

Le Métavers de Meta s’annonce comme le dernier grand pari technologique de l’entreprise. Présenté par Mark Zuckerberg comme un monde numérique immersif, mais souffrant encore d’une définition vague, ce concept tendance pousse actuellement la société – et ses concurrents – à étendre ses offres VR.

En juillet, le directeur financier de Facebook, David Wehner, a déclaré que les travaux sur la technologie de réalité augmentée nécessaires pour alimenter un Métavers coûteraient à l’entreprise plusieurs milliards de dollars. Un projet ambitieux, sous la houlette d’Andrew Bosworth, le responsable des Reality Labs de Facebook. Selon lui, le Métavers permettra aux utilisateurs de basculer de manière transparente entre le monde physique et le monde virtuel.

© Meta.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Equipe rédactionelle