0 0
Read Time:1 Minute, 24 Second

La NASA développe des petits véhicules volants automatisés qui pourraient par exemple aider les astronautes dans les stations orbitales, ou intervenir sur des lieux de catastrophes. Pour mener à bien cette mission, c’est l’entreprise JPL, à l’origine du robot martien Curiosity qui a été contactée.

Pour se faire une idée des dimensions du modèle

Dans le cadre de ce travail sur des engins qui pourrait faire d’eux les coéquipiers idéaux de scientifiques dans l’espace, après deux ans de recherches, un drone automatisé piloté par une intelligence artificielle a été mis en concurrence avec un drone piloté par un humain. Comme toutes les premières confrontations homme/machine on s’attendait à ce que l’humain se fasse ridiculiser, cela n’en a pas été le cas, l’humain a réussi à maintenir à distance le robot avec un écart entre lui et la machine, pour le moment…

Les temps effectués lors de la confrontation homme/machine

Sur le principe, le drone de JPL trace ses trajectoires grâce à deux caméras, une devant et une en dessous, ensuite l’intelligence artificielle qui le pilote fait correspondre ce qui est filmé avec le parcours numérisé en 3D qui est déjà en mémoire, et optimise les trajectoires.

Tracés des parcours sur le circuit en mémoire

La vidéo :

Un peu moins d’un cinquième de la vitesse du son pour un drone

Un anniversaire robotique à fêter !

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *